Archives de Tag: Paul Gilbert; Mix; Sac à musique;

Sac à musique #18 : Tisseyre

Onyeabor

America, You ever think this world is yours, eh?
And you Russia, You ever think this world is yours?
You China, You ever think this world is yours, eh?
And you Cuba, You ever think this world is yours?
Canada, You ever think this world is yours, eh? heh?
And you Britain, You ever think this world is yours?
If you are thinking so, my friends
Better change your mind
If you are thinking so, my friends
Better change your mind
Because there is no other one, except God, who owns
this world
– William Onyeabor

Bien que je ne sois pas entièrement d’accord avec sa chute, le Nigérian William Onyeabor était un prophète dans son genre au tournant des années 80. Les paroles de sa chanson « Better Change Your Mind » (excellente, mais pas dans le mix) sont un genre de reality check. Pour ce qui est de la référence à Dieu, on pourrait la voir comme une allégorie pour la Nature… Quant à lui, il l’a prise au sérieux et a arrêté la musique pop pour disparaître et vivre en reclus depuis plus de 25 ans.

À l’image de ce personnage avant-gardiste et évanescent, la musique fait à sa tête et impose sa loi à ceux et celles qui voudraient la dompter. Seul l’omnipotent Charles Tisseyre pourrait y prétendre. Quant à moi, je mets des trucs bout à bout et on voit ce que ça donne. De retour après une assez longue pause, je fais toujours dans l’hétéroclite et le décousu. En espérant que vous y trouviez quelque chose à gober!

Tysseyre : 64 minutes_116 Mo

Écoutez  ICI
Téléchargez ICI

Playlist :

1- Hauschka – Sanzhi Pod City

Sanzhi
Volker Bertelmann alias Hauschka est un compositeur et pianiste allemand fascinant c’est pas mal tout bon). Cette pièce est tirée de son dernier album sur lequel il rend hommage à des cités fantômes ou abandonnées, partout sur la planète. Sanzhi Pod City était un développement futuriste construit à Taiwan et qui a depuis été détruit. Quand on voit l’image, on comprend mieux la musique. Quand on écoute la musique, on voit l’image.

2- DELS feat. Elan Tamara – You Live In My Head
Je ne sais pas d’où ils sortent. Britanniques assurément. J’aime le mood.

3- Wildbirds & Peacedrums – Who I Was
Des Suédois qu’on aurait pu retrouver dans l’underground des années 80. Étonnant.

4- Jungle Fire – Firewalker
Un band contemporain de L.A (je pensais que c’était un truc vintage). FIJM, quelqu’un est à l’écoute? Puissant.

5- R Cola – A1 Sound
Man, je tombe de ma chaise. Ce gars-là est Montréalais et je n’en avais jamais entendu parler. J’adore le ragga jungle d&b.

6- William Onyeabor – Body and Soul (Whatever / Whatever Mix)
Je vous l’ai présenté en intro. Un remix efficace. Ce musicien obscur et avant-gardiste a été ramené à la surface par Damon Albarn et David Byrne qui ont repris ses chansons sur scène. Bonnes vibes, bonnes références. Regardez le documentaire de 30 minutes sur Youtube. Du bonbon.

7- Todd Terje – Strandbar
Ce DJ et producteur norvégien est l’une des figures de proue du néo électro disco.

8- We Are Shining – Hey You
C’est nouveau. Ça vient de Londres… et je n’en sais pas plus.

9- Ty Segall – Mister Main
D’habitude, le Californien Ty Segall fait plutôt dans le rock garage. Sa moyenne au bâton est excellente. Cette track-là détonne dans son répertoire, mais je trouvais que ça fittait dans le mix.

10- Wiley – No Skylarking
Un MC de Grime londonien. J’aime l’énergie et la façon dont c’est construit. Efficace.

11- Acid Arab – Samira
Des producteurs de Paris renouvellent l’électro-World. Faut dire que la France est championne dans ce domaine.

12- Fikret Kizilok & Tehlikeli Madde – Aybatti
Merci à Filets de Soul (le courriel musical de Dominique Turmel) à qui j’ai piqué cette perle de funk vintage (je suppose) turque. Ça torche en Istanbul!

13- St. Vincent – Prince Johnny
Merci à Yves Archambault, bible musicale, pour cette chanson qui m’a hanté les oreilles au cours des derniers mois.

14- Adult Jazz ¬– Idiot Mantra
Tiré du premier album de ce band de Leeds. Indescriptible. Unique. Voici des gens qui ont leur propre voie. Fort.

15- Mac Demarco – Chamber Of Reflection
Il y avait beaucoup de hype autour de ce Montréalais et je pensais que… eh bien, que c’était de la hype. Quand j’ai fini par l’écouter au lieu de faire mon snob, j’ai découvert un artiste qui sait vraiment faire de bonnes chansons pop avec un côté lo-fi qui me plaît beaucoup. La créativité prime, et c’est toujours mieux comme ça.

16- Chevarie – 40 %
Ah! Petit imprévu n’est-ce pas? Chevarie sont tout simplement cool. Je les aime full.

17- Jo Stafford – Alone Together
Histoire de faire côtoyer le vieux avec le nouveau. Bonne conclusion pour suivre Chevarie. On dirait pas, mais il y a une certaine parenté dans le propos :o)

Sac à musique #16 – Codair

Quebecair

Une fois embarqués dans l’avion, vous oubliez tous vos problèmes. Codair est là pour ça. Ne vous y trompez pas, la bonne façon de voyager, c’est à Montréal qu’on continuera de la trouver. Car dans la Métropole, on peut encore voir la lumière qui passe entre les crack. Rien ne sert de forcer la dose, le voyage ne fait pas dans  l’excès, mais bien dans la continuité. Aucun nuage à l’horizon, le pont tiendra encore quatre ans. La ville est un cumulus plein de trous. Faut seulement se rappeler à quel endroit déposer son fessier. Comme le postérieur principal est d’une envergure remarquable, il n’y a pas à s’inquiéter, la chute est improbable. L’altimètre est dans le plafond, les idées volent bas. Bienvenue à bord…

Ah oui, c’est 100 % électronique…  Merci de commenter, c’est bien d’avoir du feedback.

ÉCOUTEZ ICI

TÉLÉCHARGEZ ICI (145 Mo – 63 min 37 )

Playlist:

 1- Oneothrix Point Never – Zebra

2- Deadbeat – Lazy Jane (Seppers Dub)

3- Jacques Greene – Quicksand

4- Fort Romeau – SW9

5- Forrest – Beverly Hills

6- Purple Disco Machine  – Move Or Not

7- Riva Starr – Upside Down

8- Simian Mobile Disco –  Hustler (Skatebard Remix)

9- Kölsch- Bappedekkel

10- Dub Taylor – Cruiser

11- Max Mohr – Tomty

12- Saundersfoot – Minotaur Shock

13 – Mr Carmack – Grapevine (Mr. Carmack Remix)

14- Tokoi- Phaeleh

Comprendre le dubstep par le piano?

Hello!

Juste un petit mot pour vous dire que le prochain Sac à musique s’en vient rapidement… En attendant, voici une mise à jour musicale. Pour certains et certaines d’entre vous qui vivent sur une autre planète que les kids de 20 ans, sachez que le dubstep a envahi la planète pop, même que c’en est devenu carrément envahissant. Skrillex (en nomination comme « Best New Artist » aux derniers Grammys) en est le représentant le plus connu. Pour mieux comprendre, voici un de se derniers titres interprétés au piano de façon assez remarquable :

Version originale de Skrillex, avec danse en prime :

Enjoy!

Sac à musique #8 – Eau tonne

« The thing that I’m into is the philosophy of the music. I love the surprise of things, the accidents… just the sound of a word, to try to express them in the best way, so that the emotion is totally revealed.” – Beth Gibbons

La chanteuse de Portishead est l’une de ces  artistes par qui la musique passe comme un courant direct. Elle nous l’a d’ailleurs prouvé de nouveau au début octobre avec une prestation en plein air tout simplement sublime. Je partage pleinement la vision qu’elle exprime dans la citation ci-dessus. En rendant possible le photoshoping des erreurs lors des enregistrements musicaux, la technologie numérique a fait disparaître l’idée de faire différentes prises en visant l’interprétation la plus satisfaisante, malgré les éventuelles imperfections. On nous livre ainsi des enregistrements trop souvent inutilement aseptisés. Les erreurs deviennent parfois  les petits micro-événements musicaux qui font que l’on peut réécouter à volonté le même titre sans jamais s’en lasser.

Trêve de balivernes, voici un nouveau mix pour couronner un magnifique week-end d’automne ensoleillé. Virage assez radical par rapport au dernier. Peut-être trop différent entre la première moitié et la deuxième. À écouter lorsque votre niveau d’énergie est bon, sinon je suppose que ça peut parfois taper sur les nerfs. Je dirais excellent pour faire de la route. Je me sentais bien quand je l’ai fait en tous les cas. Bon, faites-en donc ce que vous voulez!

Écoutez en stream ou téléchargez:

EAU TONNE – (320 Kbps, 84 minutes, 191 Mo) – ÉCOUTEZ ICI               Version légère (128 Kbps, 76,5 Mo) – TÉLÉCHARGEZ ICI

PLAYLIST :

 1 – Maryam Akhondy – Eschgh vs Fox Me Brown – Joie noire         J’ai superposé un chant perse sur une rythmique électro un peu planante. Mixé live (je n’ai pas placé les extraits de voix). Accidentellement ma foi intéressant

2- Mr. Little Jeans – The Suburbs                                                                Beau cover de Arcade Fire.

3- The Antlers – French Exit                                                                                                    Un groupe sous-estimé. Surprenant qu’ils ne soient pas plus populaires.

4- High Places – Year Off                                                                                                          Des relents de club music… with a twist.

5- Shit Robot – Losing My Patience                                                                                   Avec  la participation d’Alexis Taylor, le chanteur de Hot Chip. Voix d’or.

6- Dominik Eulberg – Die 3 Millionen Musketiere                                                 Petit bijou d’électro-techno-analogue.

7- Daso – Meine                                                                                                                       J’aime bien la house planante de Daso. Son titre La Fée verte est excellent aussi.

8 – Chlorine Free – Freak Me Dada                                                                                     Une curiosité. Le Funk-hop du futur. On s’y habitue. Chaque fois qu’il est dans un playlist, ça me fait sourire. C’est ici que le mix bascule, pour le meilleur ou pour le pire…

9- Q-Burns Abstract Message – Balearic Chainsaw (Extended Mix)         Avec un titre pareil, impossible de se tromper. L’Américain Q-Burns aka Michael Donaldson est un électron libre, un geek unique sur la scène du clubbing. Allez-y voir.

10 – Art Bleek – Hold It (A Little Longer)                                                                     Drôle de bête. Peut-être un peu longuet, mais la tension est bien soutenue. Beat de route.

11- Pimp Rekker – Mission & 24th                                                                                      À écouter ça, on voit tout de suite  le pimp. Cadillac rose, chapeau et boa en prime.

12- Blitz The Ambassador – Victory                                                                                 Pour l’énergie.

13 – Nas and Damian “Jr Gong” Marley – As We Enter (Tinie Tempah Remix)                                                                                                                      Pour la joie.

14 – Empresarios – Space Selecta (Fort Knox Five Remix)                            Band latino intéressant, remixé et plus ragga qu’ils peuvent jamais l’être.

15 – Makala – Maquina de Amor (Crème brûlée Dubben Dub)                    Y’a quelque chose dans le ton sirupeux de la voix qui fait très playboy vielle école latino.

16- John Fitch and Associates – Romantic Attitude                                            Merci à Filets de soul (Dominique Turmel) qui vous fera partager ses découvertes funk et soul si vous êtes sur sa liste courriel (demandez-moi). Lui il a compris, une chanson à la fois, pas besoin d’un long et fastidieux mix, et en plus, ses textes descriptifs sont bien meilleurs que les miens. J’adore cette chanson. True old school. Quelqu’un d’autre que moi y voit-il des inflexions à la Bowie (un Bowie noir?) à certains moments dans la voix ?

17 – The Chi-Lites – Inner City Blues                                                                               Belle version de ce classique par une formation que je ne connaissais pas, mais dont la majorité du répertoire semble assez cheesy. Le texte est très d’actualité, surtout aux Étsts-Unis…

18 – Amy Winehouse – Rehab (Acoustic version)                                                Je ne pouvais terminer sans un petit hommage à Miss Winehouse, diamant brut qui semble-t-il était impossible à tailler. Ici à l’état très brut, avec tous ses défauts et surtout toutes ses qualités. Plein d’accidents…

[o_o]

Sac à musique # 7 – Yaoût!

«  Beaucoup meurent à trente ans. Et sont enterrés quarante ans plus tard «  – Jacques Dutronc

Ouais, faut y réfléchir… Voici donc un nouveau petit mix pour vous aider à ne pas mourir tout de suite. Encore une fois éclectique, mais non électronique. Il y a de tout là-dedans. Blues, Funk, soul, reggae, dub, transe africaine (à vous de trouver où je l’ai cachée…), etc.

Voilà. Paresse et farniente sont des mots qui riment avec été. Certains mix sont un peu carrés, mais bon… La playlist sera aussi pour plus tard…

Yaoût! – ÉCOUTEZ ICI en version normale (188 Mo – 82 minutes)
Yaoût – TÉLÉCHARGEZ ICI en version légère (75 Mo – 82 minutes)

Playlist :

1-    Abu Talib (Freddie Robinson) –Blues Lover Waltz
Freddie Robinson est le  guitariste que l’on pouvait entendre sur le célèbre album « Jazz Blues Fusion » de John Mayall… Carrière relativement discrète, mais il a fait vraiment de bons trucs…

2-    Mister Modo, Ugly Mac Beer – Let It Slide (Feat. Jessica Fitoussi)

3-    B Alone – Love Protects

4-    Hawa – Dance
Une sympathique version r&b  du hit de Justice

5-    Das EFX – They Want EFX

6-    T.D. & Jimmy James 3 – Jalapeno Pep
Comme funk intense, c’est intense…

7-    Betty Wright – Girls Can’t Do What The Guys Do
Merci à Dominique Turmel via Filets de soul… voix rare.

8-    Hollie Cook – Shadow Kissing
Un premier album vraiment pas mal de la fille du batteur des Sex Pistols (Paul Cook). Ça ne révolutionne rien, mais il y a quelque chose de spécial dans la voix.

9-    John Frum – Shreveport Shuffle
Un dub qui provoque invariablement des réactions lorsque je le fais jouer. On vient toujours me demander c’est quoi. Pourtant, ça demeure assez weird… Tiré de la compilation électro-reggae Jahtaria Dubbers Vol. 2.

10-    Framix – The Big Falls

11-    Mr. President – Meet Again
Merci à Radio Nova pour la 3, la 10 et la 11, ils ont tout de même le secret pour les « feel good soul tracks ». La nuit surtout, soit à partir de 18 h, heure de Mtl!

12-    Nostalgia 77 – Blue Shadow (Feat. Josa Peit)
Une autre belle trouvaille du label Thru Toughts.

13-    Diesler – Belly Dancer
Hypnotisant et énergisant à la fois.

14 – Danger Mouse & Daniele Luppi – The Rose With A Broken Neck (Feat. Jack White)
Tiré de l’excellent album Rome (Merci Duf!), un disque très trame sonore cinématographique où on retrouve notamment la chanteuse qui avait fait Il était une fois dans l’ouest de Ennio Morricone + featurings de Norah Jones et Jack White (The White Stripes) …

15 – Jahdan Blakkamoore – Varela
En fait, c’est un dub de sa chason Buss It Pon Dem.  Le Brooklynois (comment appelle-t-on les résidents de Brooklyn?) Jahdan Blakkamoore a aussi fait un très bon album plus reggae roots intitulé Babylon Nightmare en 2010.

16- Horace Andy – Guidance Dub Mix 2
Dub, Dub, dub

17 – Pupajim – Double Lock
Un autre cool électroreggae courtoisie de Jahtari Rec. – C’est Breton vive la mondialisation!

18 – Junia Walker – No respector of Persons

19- The Rob – More
Du superbe album Funk Rob Way, du funk africain avant-gardiste  pour l’époque (1977!). Du Ghana.

20 – Bombino – Iyat Idounia Ayasahen (Another Life)
Merci à Alain Brunet qui a blogué sur le spectacle que Bombino a offert au Balattou dans le cadre de Nuits d’Afrique. À l’écoute, je suis devenu un fan instantané de Bombino et j’emmerde tout le monde avec ça. Mon malheur, j’ai lu l’article après ses spectacles ici… Suffit de dire qu’il y a quelque chose de vrai et de très vivant dans sa guitare… Qui a dit qu’il fallait faire compliqué, certainement pas ce Nigérian du désert, là où les choses restent simples par obligation.

Enjoy!

The Last Assassins – nouveau projet de Jean Leloup

Un mini-album de 2 chansons en anglais. Je l’ai écouté qu’une fois. Pas mal…

Écoutable et téléchargeable pour un gros 2 $  ICI

:o)

House nation

Pas beaucoup de commentaires sur le dernier mix latino-africano-boogie. Vous n’aimez pas ça? Ok, je bifurque vers la House music.  Je le sais, plein de gens que je connais n’aiment pas ça, ne considèrent pas la house et la musique électronique (c’est juste du boum boum…) comme de la musique valable. Écoutez simplement cet enregistrement live (instrumentistes plus électronique et voix) de Guillaume Coutu-Dumont et The Side effects au dernier festival Mutek (printemps 2010). Que de la musique originale. C’était au Metropolis  et c’était hallucinamment bon. Une des bonnes soirée de l’année, toutes catégories confondues. Guillaume Coutu-Dumont est un Montréalais désormais installé à Berlin. Un autre qui n’est pas reconnu à sa juste valeur. Il sera en DJ (tout aussi bon)  de 21 h à 22 h 30 à l’Igloofest samedi prochain (le 22). Il va faire moins 17. Who cares?

Suivez ce lien : Guillaume Coutu-Dumont & the Side Effects live à Mutek