Archives de Tag: music mix

Sac à musique #25: Farniente

Farniente2Me voici! De retour après un long hiatus. Emporté par le tourbillon de l’existence, je néglige des choses importantes comme celle de concocter un nouveau Sac à musique pour cette masse incommensurable de gens qui l’attend je l’espère impatiemment (ça y’est je rime…). À la fois rythmé et laidback, Farniente est le fruit d’un moment de décrochement plutôt agréable. Sans prétention, mixé à la petite semaine, plutôt varié, d’humeur égale, voici autant de qualités à mettre valeur afin qu’il puisse trouver l’âme sœur. Serez-vous cette personne qui l’adoptera peut-être momentanément, peut-être pour plus longtemps? Farniente a besoin d’écoute et d’amour, donnez-lui-en!

Farniente (56 min, 129 MB)

Téléchargez par ICI
Streamez par 

Tracklist :

  • Butch Cassidy Sound System – Hear What I say
  • Project Pablo – Risk The Rip
  • Kate Tempest – Europe Is Lost
  • Timbaland & Magoo – Can We Do It Again
  • Romeo Elvis & Le Motel – Copain (feat. Swing)
  • Guts – Man Funk (feat. Leron Thomas)
  • Barry Paquin Roberge – Pawnshop Bargain
  • Rodrigo Amarante – Hourglass
  • Vanessa Da Mata (feat. Ben Harper) – Boa Sorte
  • Harvey Mandel – Baby Batter
  • A. Takedown – Night Skiing
  • The Mysterons – Bug Powder Dust
  • Bonobo – Outlier
  • Vanilla – All Around Me
Publicités

Sac à musique #15 – L’haïe Cité

soeur

Des jeux de mots faciles comme Voir en aurait fait quand il existait vraiment… Ça se passe de commentaire. Voici finalement un nouveau mix qui a pris toutes sortes de formes au courant de l’été et qui a fini comme ça. Comme la saison chaude a fait un retour inopiné et, oh combien éphémère, il me restait « comme qu’on dit », une fenêtre d’opportunité, et je m’y suis engouffré. Ne vous inquiétez pas, c’est pas vraiment sportif ce mix, c’est plutôt déconcentratif. Quand la musique ne montre pas de direction… prenez celle qui se présente, faites-en un borscht et allez à Salem.

Note : suite à la fermeture de mon compte sur Official.fm pour raison d’illégalité, vous remarquerez que mes mix sont désormais hébergés sur Mixcloud. (la page avec tous les mix est ICI ) L’interface est moins jolie mais ça fonctionne bien et… c’est légal. Imaginez-vous donc que Mixcloud paie des redevances (je n’étais pas au courant) aux artistes qui figurent sur les mix qui y sont hébergés. Ce n’est pas grand chose, même des miettes, mais ça donne une aura de morale et de légalité. Seul problème, pour les mêmes raisons, Mixcloud ne permet pas de téléchargement (download). J’ai donc décidé de ne plus mettre de version légère du mix et de remplacer celle-ci par un lien pour téléchargement sur mon serveur. Pour des raisons d’espace, je ne mettrai que le plus récent. Si vous voulez un mix plus ancien, envoyez-moi un message et je me ferai un plaisir de vous l’acheminer.

ÉCOUTEZ  ICI

TÉLÉCHARGEZ ICI (145 Mb – 63 minutes)

Playlist :

1 – Valerie June – Workin’ Woman Blues

Ça sonne vintage, mais c’est 2013. Elle vient de Memphis et chante depuis longtemps mais n’a jamais percé avant que Dan Auerbach des Black Keys ne la prenne sous son aile et produise cet album. Vieille âme.

2- Lee Thompson Ska Orchestra – Mission Impossible
Le Ska rencontre Martin Landau. (je vous parle d’un temps que les moins de 30 ans ne peuvent pas connaître…)

3 – Mousse T. – Negril Blues
Quand un producteur de house fait du reggae, ça donne ça et c’est pas mal cool. Voir Negril, mager du Jerky Chicken et puis mourir.

4 – Riva Starr – Detox Blues
La condition humaine, peut-on y échapper?

5 – Deluxe – Pretty Flaws
On continue dans la condition humaine. Pretty…

6 – Akala – Absolute Power
Think about it.

7 – The East Flat Bush Project – Tried by 12
Zen rap.

8 – La Yegros – Viene de M
Gentil, mais efficace. Cette Argentine a du Manu Chao dans le nez et c’est une drogue qui a fait ses preuves..

9 – Arto/Neto – Pini, Pini
Arto Lindsay, membre de l’avant-garde new-yorkaise (DNA, Lounge Lizards) et de la mouvance No Wave avait fait ce truc au début des années 80 en chantant, selon ses dires, dans un faux patois jamaïcain (ça sonne plutôt latino, mais bon…). Fallait que je place ça quelque part. Surréaliste à souhait. Précurseur du beat house?

10 – Bugz In The Attic feat. Wunmi – Zombie (Bugz In The Attic Remix)
Le classique de Fela vitaminé de belle façon par un collectif londonien qui a été instrumental dans l’émergence du Broken Beat.

11 – Fun For Funk – Black Coffee
Juste un beat, mais je trouve qu’il a quelque chose.

12 – Audiowhores – Sometimes (Pray for More’s in Love With Mjuzieek Remix)
La regrettée Etta James revit comme un joyeux fantôme de la house. Allez écouter l’original, et découvrez cette chanteuse formidable (ses premiers disques surtout) qui demeure méconnue au très blanc pays de la charte.

13 – Pedestrian – Hoyle Road
Un petit fix d’underground londonien.

14 – Tricky feat. Francesca Belmonte – Bonnie & Clyde
Non, ce n’est pas une version du classique de Gainsbourg, mais c’est sombre et prenant. Tiré du récent album de Tricky, passé assez inaperçu.

15 – Julie Driscoll, Brian Auger & Trinity – Season Of The Witch
Une chanteuse mythique des années 60, un claviériste mythique (et trop méconnu, un autre) des années 60, un classique des années 60 signé Donovan : résultat ? une vraie chanson de sorcière… et la meilleure version à mes oreilles. Roulez-en un et sortez l’encens!

Sac à musique #12 – Boumgartner

« The only thing standing between you and your goal is the bullshit story you keep telling yourself as to why you can’t achieve it » 

– Felix Baumgartner

Wow! Felix Baumgartner vient de sauter d’une capsule à 125 000 pieds d’altitude, dans la stratosphère. Félicitations aussi à Joe Kittinger, celui qui l’a inspiré et qui avait précédemment établi le record à 103 000 pieds… en 1960, dans une combinaison préhistorique. Lui, c’était le vrai fou! Je ne pouvais faire autrement que d’appeler ce mix Boumgartner. Encore une fois, ce sac est plutôt éclectique  et peut-être déroutant. Va-t-il plus vite que la vitesse du son? Je ne le sais pas. Sautez! …et faites-moi des commentaires, c’est toujours intéressant d’avoir du feedback.

BOUMGARTNER – Durée : 64 min.
Version normale (320 Kbps – 146 Mo) – ÉCOUTEZ ICI
Version légère (128 Kbps – 58 Mo) – TÉLÉCHARGEZ OU ÉCOUTEZ ICI

1- Trails and Ways – Animal (Miike Snow cover)
Un excellent cover d’une excellente chanson, allez aussi écouter l’original et le remix de Mark Ronson.

2- Opposum – Blues Meanies
À la fois vaguement rétro et intemporel

3- C2C – Down The Road
Un collectif de DJ français, qui d’autre peut faire ça avec du blues?

4- Zooly – Be Easy
Truc « feel good » par excellence

5- The Heavy – What makes A Good Man
Super show au Cabaret Mile End en septembre. Sous-évalué.

6- Eternal Summers – It’s Easy
Irrésistible. Gagne avec l’usage. Mélancolique et upbeat à la fois.

7- Maveric Sabre – I Need
Mon artiste favori ces temps-ci. Gagne également beaucoup avec l’usage. Vieille âme . Je le répète, fait rare de nos jours, tout le disque est bon.

8- Reks – Hallelujah
Puissant. Déterminé. Intelligent. Des qualités essentielles pour du bon hip hop.

9- The Orb (feat. Lee Scratch Perry) – Hold Me Upsetter
Génie fondateur du dub, Scratch Perry est complètement cinglé, mais les trucs auxquels il est associé finissent toujours par avoir un quelque chose de cool.

10- Ruede Hagelstein – Embezzle Me (feat. Meggy)
Unique. Est-ce de l’électro, du jazz actuel, ou du post new age?

11- Maya Jane Coles – Bubbler
Le son électronique qui me plaît le plus en ce moment. Deep et soulful.

12- Hey Today! – 83
Incisif.

13- Alex Niggerman- Black Rose
Le beat est bon, les valeurs aussi.

14- Gucci Vump – Sha! Shtil!
J’adore ce traitement de ce classique du folklore juif. Derrière Gucci Vump se cache un duo de Dj français, qui d’autre?

15 –The Bombay Royale – The Perfect Plan
Superbe voix. The Bombay Royale est un orchestre austsralien de 11 musiciens qui fait dans le Bollywood réinventé

16- Sidsel Endersen & Bugge Wesseltoft – Try
Relaxant. inspirant. Merci à Julie Gaudet qui l’a postée sur Facebook. Belle découverte.