Archives de Tag: mixes

Sac à musique #26 : Babylon

babylon05

Maintenant que je réside à Babylon, les portes de sortie d’une existence finement régulée et potentiellement monotone sont rares. Il y a des aspects positifs à s’incruster dans un cadre. Toute structure génère de la pression et le désir de développer des mécanismes d’évasion n’en devient que plus insistant. À Babylon, tout peut se chambouler en six minutes 20 secondes. Voici pourquoi il faut prévoir des soupapes. Coincés entre les – 25 interminables et la masse des corps travaillants dans le métro, notre vie peut rapidement s’assimiler à celle du bétail. Mais soudain, Julie Andrews pousse la note et tout cela s’envole comme le vent sur la cime des montagnes autrichiennes. Vous devenez Edouard Baer. Vous êtes libres. La vie est devant vous. Joyeuses Pâques!

Babylon (56 min, 130 Mb)

Téléchargez par ICI

Streamez par

 

Tracklist :

1- Julie Andrews – Do-Re-Mi

2- Chrome Sparks – Marijuana

3- Jungle – Platoon

4- Garden City Movement – Slightly All The Time

5- S’Express – Funky Killer

6- The Shangai Restoration Project – Alpha Go

7- DJ Sandrinho – Montagem Percuca (Pulk Edit)

8- Red Rat – Tight Up Skirt

9- Kizomba Brazil feat. Gaby Fernandes – Mulher Pequena

10- Khruangbin ­– People Everywhere (Still Alive)

11- Arcade Fire – Good God Damn

12- B.T. Express – Do It (Til You’re Satisfied)

13- Funky Bizness Gang – Break A Leg

14- Jungle – The Heat

15- Beraber – Introspect

16- Jackie Lynn – Alien Love

17- Wiek Hijmans  (Steve Reich) –Electronic Counterpoint (Part 2)

Publicités

Sac à musique #12 – Boumgartner

« The only thing standing between you and your goal is the bullshit story you keep telling yourself as to why you can’t achieve it » 

– Felix Baumgartner

Wow! Felix Baumgartner vient de sauter d’une capsule à 125 000 pieds d’altitude, dans la stratosphère. Félicitations aussi à Joe Kittinger, celui qui l’a inspiré et qui avait précédemment établi le record à 103 000 pieds… en 1960, dans une combinaison préhistorique. Lui, c’était le vrai fou! Je ne pouvais faire autrement que d’appeler ce mix Boumgartner. Encore une fois, ce sac est plutôt éclectique  et peut-être déroutant. Va-t-il plus vite que la vitesse du son? Je ne le sais pas. Sautez! …et faites-moi des commentaires, c’est toujours intéressant d’avoir du feedback.

BOUMGARTNER – Durée : 64 min.
Version normale (320 Kbps – 146 Mo) – ÉCOUTEZ ICI
Version légère (128 Kbps – 58 Mo) – TÉLÉCHARGEZ OU ÉCOUTEZ ICI

1- Trails and Ways – Animal (Miike Snow cover)
Un excellent cover d’une excellente chanson, allez aussi écouter l’original et le remix de Mark Ronson.

2- Opposum – Blues Meanies
À la fois vaguement rétro et intemporel

3- C2C – Down The Road
Un collectif de DJ français, qui d’autre peut faire ça avec du blues?

4- Zooly – Be Easy
Truc « feel good » par excellence

5- The Heavy – What makes A Good Man
Super show au Cabaret Mile End en septembre. Sous-évalué.

6- Eternal Summers – It’s Easy
Irrésistible. Gagne avec l’usage. Mélancolique et upbeat à la fois.

7- Maveric Sabre – I Need
Mon artiste favori ces temps-ci. Gagne également beaucoup avec l’usage. Vieille âme . Je le répète, fait rare de nos jours, tout le disque est bon.

8- Reks – Hallelujah
Puissant. Déterminé. Intelligent. Des qualités essentielles pour du bon hip hop.

9- The Orb (feat. Lee Scratch Perry) – Hold Me Upsetter
Génie fondateur du dub, Scratch Perry est complètement cinglé, mais les trucs auxquels il est associé finissent toujours par avoir un quelque chose de cool.

10- Ruede Hagelstein – Embezzle Me (feat. Meggy)
Unique. Est-ce de l’électro, du jazz actuel, ou du post new age?

11- Maya Jane Coles – Bubbler
Le son électronique qui me plaît le plus en ce moment. Deep et soulful.

12- Hey Today! – 83
Incisif.

13- Alex Niggerman- Black Rose
Le beat est bon, les valeurs aussi.

14- Gucci Vump – Sha! Shtil!
J’adore ce traitement de ce classique du folklore juif. Derrière Gucci Vump se cache un duo de Dj français, qui d’autre?

15 –The Bombay Royale – The Perfect Plan
Superbe voix. The Bombay Royale est un orchestre austsralien de 11 musiciens qui fait dans le Bollywood réinventé

16- Sidsel Endersen & Bugge Wesseltoft – Try
Relaxant. inspirant. Merci à Julie Gaudet qui l’a postée sur Facebook. Belle découverte.

1er Sac à musique: « Ode à la fin d’été »

Pour introduire mon premier mix bloguiforme, une citation de Frank Zappa (il n’est pas dans le mix…), interviewé en 1968 à 28 ans. J’aime bien cet état d’esprit. Prémonitoire :

We’re involved in a low key war against apathy… I don’t know how you’re doin’ on apathy over there, but we got a lot of it, boys and girls… a lot of what we do is designed to annoy people to the point where they might, just for a second, question enough their environment to do something about it. As long as they don’t feel their environment, they don’t worry about it… they’re not gonna do anything to change it… and something has gotta be done… before America scarfs* up the world and shits on it.
*to eat a lot of food very quickly (Cambridge Dictionary…)

Écoutez le mix ici : Ode à la fin d’été (Hi-Fi, 55min.- 95 Mo)

À la demande faiblement générale, voici la version lite à 128 kbps -45Mo, (son de moindre qualité, mais prend moins d’espace disque) : Ode à la fin d’été (Lo-fi)

Encore une fois, pardonnez les mix qui tournent quelque peu les coins ronds, je suis plus sélecteur que bon technicien… mais je travaille à améliorer ça.

Playlist

Cut Copy – Where I’m Going
De la joie en concentré… ainsi j’ai fini par comprendre pourquoi Pet Sounds des Beach Boys est toujours sur les listes des grands disques de la pop.

The Drums – Let’s Go Surfing
L’ombre de Dick Dale n’est pas loin…

Ty Segall – My Sunshine
True garage..

Ariel Pink’s Haunted Graffiti – Bright light, Blue Skies
Y’a comme un courant dans l’air où l’âme des Beach Boys resurgit. En 2010, l’avenir déjoue nos plans. Ariel Pink a enregistré son 1er album chez lui tout seul. Là, je crois qu’il a un peu d’aide. Son 2e album.

The Fleshtones – I’ve Gotta Change My Life
Un hommage à l’un de mes bands préférés depuis le début des années 80, dans le genre vintage. Ils étaient à Mtl au Divan Orange à la mi-août. Je ne pouvais pas aller les voir, mais je suis sûr qu’ils sont toujours aussi bons. Le chanteur et leader du groupe Peter Zaremba fait désormais des critiques culinaires dans chaque ville pour meubler ses tournées. Curieux de savoir quel était le resto à Mtl.

Edward Sharpe and The Magnetic Zeros – Home
Country chic par une (sic) genre de commune western!

Gang Gang dance – House Jam
Merci au gars du Piknik Électronik (me souviens-plus si c’est M. Quintal) qui avait mentionné Gang Gang Dance parmi ses choix de la semaine (en 2008) dans  leur infolettre. J’ai appris à apprécier ce groupe de New York qui est vraiment éclaté. Je les ai manqués en spectacle, et je m’en mords encore les doigts.

Magic Wands –Black Magic

Un bon petit concentré d’énergie brute…

Allez-Allez – Weird Science
Chassez l’électro et il revient toujours au galop. Je ne peux m’en empêcher… Découvert récemment. Il y a quelque chose là-dedans qui est fidèle aux racines de la musique électronique à l’époque où elle a fait son entrée dans le monde de la pop (Kraftwerk, Klaus Schulze, Tim Blake, Tangerine Dream, ya know…)

The Klaxons – Golden Skans
Bon, ça commence déjà à dater (2006?!!!) mais l’énergie est irrésistible. Un joyau de pop. Classique.

The Morning Benders – Boarded Doors
Je ne pense pas que cette chanson soit très représentative du groupe. Je n’ai pas retenu beaucoup d’autres choses d’eux. Tout est dans le riff tranchant. (Peut-on le qualifier de riff? Où est-ce une forme de Power Chord? Le débat est ouvert.

The Apples In Stereo – Dream About The Future
On a tous nos plaisirs coupables. The Apples In Stereo est un des miens. Découvert avec leur dernier album. Pas un nouveau groupe, ils en ont fait plein. C’est à la limite cul-cul, mais c’est tellement bien fait que j’achète. De plus, ça rend de bonne humeur.

The Like – Release Me (Bygones Remix)
Trouvé ça sur RCRD LBL, l’original est comme çi, comme ça, mais ce remix a de la gueule.

Seu Jorge & Almaz ¬ – Everybody Loves The Sunshine
Yeah. Profitez de la canicule. End of summer. Seu Jorge est magnifique quand il est inspiré. Je ne me souviens plus qui chantait l’original, mais il est à quelque part dans mon subconscient. Oups, un google et le gagnant est : Roy Ayers.