Sac à musique #10 : Beau Champ Court Chêne

« Love is the key we must turn, truth is the flame we must burn, freedom the lesson we must learn. » ­– Lesley Duncan

Relativement oubliée, la Britannique Lesley Duncan a travaillé comme chanteuse studio pour des artistes comme Elton John et Pink Floyd durant les années 60 et 70, en plus d’avoir prêté sa voix à la trame musicale de Jesus Christ Superstar. Elle était également une excellente parolière et compositrice. La citation ci-dessus est tirée de sa chanson « Love Song » (admirablement reprise en version soul par Lani Hall dans ce mix)  qui a notamment été reprise par David Bowie en début de carrière. Sans vouloir retomber dans l’idéalisme hippie du peace and love (je me sens personnellement plutôt du côté du No Future de la première génération punk…), il n’en demeure pas moins que Miss Duncan aurait pu donner certaines leçons à nos élus et aux artistes de la casse gratuite. Dommage, elle est décédée d’une maladie cérebro-vasculaire en 2010, à l’âge de 66 ans. R.I.P. Un petit mix pour oublier tout ça?

BEAU CHAMP COURT CHÊNE – durée : 59 min 19 sec.

Version normale (320 Kbps – 135 Mo) – ÉCOUTEZ ICI
Version légère (128 Kbps – 54 Mo) – TÉLÉCHARGEZ OU ÉCOUTEZ ICI

Playlist:

1- Lee Fields – Faithful Man (Acoustic version)

J’adore Lee Fields qui a longtemps été perçu comme un clone de James Brown (sa carrière a débuté dans les années 70. Réapparu depuis quelques années grâce à de jeunes musiciens new-yorkais, il a désormais sa propre personnalité et il me rend joyeux à chaque écoute.

2 – Aloe Blacc – Loving You Is Killing Me
Du bon soul adapté à notre époque. Écoutez aussi l’excellente “I need A Dollar”.

3 – Adele/Reggaesta – Rollin In The Deep (Reggaesta version)
Reggaesta est un producteur de Berlin qui fait des remix roots reggae assez incroyables de chansons connues. J’adore le résultat. À écouter également « Rehab » et plusieurs autres. https://www.facebook.com/Reggaestachannel

4 – Saul Williams – Diagram
Un des bons spectacles que j’ai vus cette année. Je ne le connaissais pas et j’ai été soufflé. Saul Williams est également un slammeur exceptionnel, il avait d’ailleurs tenu le premier rôle du film Slam.

5 – Janis Joplin/Fold – Move Over (Fold remix)
Tombé là-dessus dans un concours de remix en ligne où plus d’une cinquantaine de producteurs disposaient des pistes d’origine pour travailler. Nostalgie revitaminée. Pour en savoir plus sur Fold : http://soundcloud.com/fold

6 – Plaster – Be My Woman
Le Plaster nouveau m’intéresse beaucoup plus que l’ancien. J’ai à ce jour entendu deux titres (dont celui-ci) et le nouvel album de ce groupe québécois semble très cool. Fait à partir d’un sample de chants de prisonniers du Sud des États-Unis.

7 – Spoek Mathambo – Let Them Talk feat. Yolanda
Artiste montant en provenance de l’Afrique du Sud, dans la foulée des Die Antwoord et compagnie. Il a également fait une version incroyable de « She’s Lost Control » de Joy Division.

8 – Bear In Heaven – Cool Light
J’aime bien Bear in Heaven pour leur son et leurs idées assez uniques dans le monde de la pop. C’est cependant l’un des pires spectacles que j’ai vus. À éviter sur scène. Mea culpa à ceux et celles que j’ai trainés là :o).

9 – Dimombib – Urban Echoes
Qu’est ce que c’est? Du house dub atmosphérique? Envoûtant.

10 – Maya Jane Coles – Cool Down
Très intéressante DJ et productrice britannique qui cultive un son à la limite du deep house, du breakbeat et du dub.

11 – Noiseshaper feat. Ari Up – Me Done
Intense. La regrettée chanteuse des Slits (ancienne flamme de John Lydon) est en feu sur cette chanson remixée par un duo de Berlin spécialisé dans les remix soul, dub et funky.

12 – Lee Perry with Dubblestandart feat. Ari Up – Kingston Dancehall
L’iconoclaste Perry est toujours aussi spaced out. On n’entend cependant pas vraiment Ari Up sur ce titre technodub planant qui a de l’allant.

13 – Junior Murvin & The Heptones – Police & Thieves
Un classique roots comme petit clin d’oeil à la situation désolante dans laquelle est plongée la société québécoise. Arrêtez la violence (des deux côtés!)

14 – Lani Hall – Love Song
Merci à Dominique Turmel et ses toujours si excellents Filets de Soul, source de ce petit bijou…de soul. Lani Hall nous fournit la recette pour régler le problème évoqué ci-dessus.

15 – Snooks Eaglin – Let Me Go Home, Whiskey
Je ne pouvais m’empêcher de l’inclure. Certains ou certaines d’entre-vous auront peut-être quelques souvenirs … ou alors pas du tout!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s