House nation

Pas beaucoup de commentaires sur le dernier mix latino-africano-boogie. Vous n’aimez pas ça? Ok, je bifurque vers la House music.  Je le sais, plein de gens que je connais n’aiment pas ça, ne considèrent pas la house et la musique électronique (c’est juste du boum boum…) comme de la musique valable. Écoutez simplement cet enregistrement live (instrumentistes plus électronique et voix) de Guillaume Coutu-Dumont et The Side effects au dernier festival Mutek (printemps 2010). Que de la musique originale. C’était au Metropolis  et c’était hallucinamment bon. Une des bonnes soirée de l’année, toutes catégories confondues. Guillaume Coutu-Dumont est un Montréalais désormais installé à Berlin. Un autre qui n’est pas reconnu à sa juste valeur. Il sera en DJ (tout aussi bon)  de 21 h à 22 h 30 à l’Igloofest samedi prochain (le 22). Il va faire moins 17. Who cares?

Suivez ce lien : Guillaume Coutu-Dumont & the Side Effects live à Mutek

2 réponses à “House nation

  1. Merci Bernard,

    Wow! que d’éloges! Des commentaires comme ça, j’en veux plein :o)
    Je suis touché… et je n’oublie toujours pas le spécial funk que je t’ai promis l’été dernier. C’est vraiment cool de voir que je ne fais pas ça pour rien. Douga est une drôle de bestiole, j’ai fait des recherches pour trouver d’autres musiques de Quintette Guinéenne et je n’ai rien trouvé. À mon avis, c’est un nom qui a dû être inventé car ils ne savaient pas vraiment qui avait enregistré ce petit joyau. Ce qui est intéressant, c’est que je me demandais si j’étais seul à trouver quelque chose de particulier à Douga. Bon retour!

  2. Guillaume Coutu Dumont ratisse large; tantôt jazz tantôt house. C’est un macédoine très complexe que tu nous fait découvrir-là et j’en t’en remercie. Je me suis couché un peu moins niaseux hier soir… Pas nécessairement ma tasse de thé, mais, je ne me suis pas exposé beaucoup à ce genre. Comme disait Pastorius ; la plus grande qualité d’un musicien c’est de rester ouvert aux autres styles de musique.
    Tu as piqué ma curiosité avec ton commentaire sur le sud, que j’ai manqué car j’étais au Bélize. En un mot; EXCELLENT! Je ne sais pas ou au monde j’aurais pu découvrir le groupe Douga. Wow un groooooove joyeux comme j’en ai pas entendu depuis longtemps, et le reste que je fais passer en boucle depuis 24h… Certainement le meilleur mix que j’ai entendu depuis longtemps; cohérent et pourtant si éclaté tout en restant chaud, beat et rare…
    Tu fais un travail d’anthropologie musicale vraiment le fun pour nous tous.
    On t’écoute, on te lit… Merci.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s