Sac à musique #4 : Plein Sud

Don’t Gain The World and Lose Your Soul, Wisdom Is Better Than Silver and Gold »

Quoi de mieux qu’une citation Bob Marley pour introduire ce nouveau mix ? Au moment où nombre d’entre nous rêvent de partir dans le sud pour trouver de la chaleur et un peu plus de lumière, il fait bon de se rappeler que l’hiver est une saison fantastique quand il fait soleil et que la neige brille. Aujourd’hui était une journée comme ça, et ça vaut toutes les plages du monde. Ne combattez pas l’hiver, appréciez-le à sa juste mesure. Ce Sac à Musique est conçu comme une dose vitaminée de soleil virtuel en attendant que les jours rallongent (c’est déjà commencé!). Salsa, cumbia, rythmes africains; pur bonheur tropical.

Je dédie ce mix à Hector Lavoe (il chante sur deux chansons dont la dernière). Une voix comme il ne peut en exister qu’une. La voix des vrais gangsta salseros de Colombie. Gelé comme une balle. Évidemment, il est mort du sida suite à des abus répétés de drogues injectées à la seringue. Encore un qui a vécu trop vite, mieux vaut prendre son temps…

SAC À MUSIQUE # 4 – PLEIN SUD :   (MP3 320 kbps, 73 minutes, 167 Mo) : ÉCOUTEZ ICI
SAC À MUSIQUE # 4 – PLEIN SUD : version légère  (MP3 320 kbps, 73 minutes, 67 Mo) : TÉLÉCHARGEZ ICI

PLAYLIST :

1-    Pepe de Badajoz – Rondeña
Le flamenco vintage à son meilleur. Je crois que ça date des années 50. Passez par-dessus la qualité sonore qui donne un timbre métallique à la guitare. Grand maître.

2-    Quintette Guinéenne – Douga
Trouvé sur une compilation de rare groove, cet instrumental a quelque chose de naïf et de génial à la fois. Je sais pas, mais cette guitare me rend joyeux. Ça vient d’ailleurs… Je veux jouer ça.

3 –  Abd Al  Malik – Centre-Ville
Après Grand Corps Malade est arrivé Abd El Malik, slammeur qui vient de rajouter des beats à son slam.  Centre-Ville, c’est urbain et totalement africain en même temps.

4 – Ariya Astrobeat Arkestra – African Kings
Fela rit dans sa tombe. De l’afrobeat avec un groove qui tue!

5 – The Bahama Soul Club – Muchacho (feat.Bella Wagner)
Je suis tombé sur ce groupe récemment. À voir la pochette, je pensais que c’était 70’s. Non, c’est actuel, mais c’est dans l’esprit. Betty Bonifassi pourrait la remplacer si elle tombe malade. Viennent vraiment des Bahamas.

6 – Diplomats of Solid Sound – What Goes Around Comes Around
Avec un nom solide comme ça, ils ne peuvent manquer leur coup. Ne révolutionne rien, mais c’est bon.

7 – Greenwood Rhythm Coalition – Cumbia Kikuchi
Une drôle de cumbia un peu électronisée. Cool.

8 – Los Invasores – El Raton
Le raton? Mais quelle voix, il a ce raton. Qu’est-ce que ça veut dire au fait raton en espagnol. Tiré du vol. 3 de l’excellente série Panama qui met en valeur la musique qui s’est fait de 1960 à 1973 au Panama, pré-Somoza et cie.

9 – Frente Cumberio – Ananas Tornillo
Aussi particulier que des ananas tornilionnés.

10 – Los Mirlos – El Escape
La fuite? La cumbia psychédélique version péruvienne, circa 60-70. Santana peut aller se rhabiller.

11 – Luchia Bermudez – Gaita de las Flores
Tiré de Colombia!, une compil de Soundway Records qui reprend des chansons entre 1960-1973. J’adore cette chanson. Un petit chef d’œuvre d’orchestration. Et quelle énergie.

12 – Willie Colón – Calle Luna Calle Sol
Tous ceux qui ont fréquenté le Bar St-Laurent à ses  grandes années (90’s) retrouveront là-dedans un peu de la magie d’Adriano le propriétaire DJ. Jamais retrouvé pareille ambiance à Montréal. Hector Lavoe à l’œuvre. Assez réservé sur cette chanson.

13 – Fruko Y Sus Tesos – A la Memoria Del Muerto
Jamais vu si joyeux souvenir des regrettés disparus.

14 – Bush Y Sus Magnificos – Nana Nina
Non, ce n’est pas George… Intense. Tiré de la série des compil de Panama Vol 1, 1965-1975.

15 – Los Papacitos – Jazzy
Un autre extrait de la série Panama. Vol 2 pour celui-ci. Reprise d’un classique de Willie Colon. Un peu plus raw.

16 – Ray Baretto – Soul Drummers
Un des salseros colombiens de la première mouture est devenu un jazzmen plus que respecté. Entre temps, il a eu sa période 1967 et n’a pas échappé au flower power. Yah Baby!

17 – Grupo Fantasma – El Sabio Soy Yo
Un groupe actuel qui perpétue la tradition à sa façon.

18 – Paco De Lucia – Entre Dos Aguas
Tant qu’à être dans le latin. Drôle d’animal. Tiré de Las Mejores Guitarras sur lequel figurent deux  autres guitaristes Andres Battista et Manolo Sanlucar. Est-ce seuleument Paco ou les autres jouent aussi sur cette chanson?  Particulier d’entendre De Lucia moins stiff que d’habitude, lui (ou l’un des trois) se plante d’ailleurs dans son impro vers les 2/3. Inégal, mais agréable.

19 – Willie Colón – Que Lio
Pour finir, un petit rappel de salsa colombienne signé Willie Colón avec Hector Lavoe dans toute sa splendeur. La traduction espagnol de Que Lio donne « What a Mess ». Ayudame, Ayudame… Beauté tragique.

Bonne année 2011!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s